EP#2 - Emcee

by Le Zig Zélé

/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    ---
    EP 7 titres + 1 titre bonus.
    Si tu aimes, partage !
    ---

     €3 EUR  or more

     

1.
04:35
2.
3.
04:05
4.
5.
6.
02:54
7.
8.

about

NOUVEAU CLIP - "La Recette" : youtu.be/8OfLAq9qIwA

___

Cet EP intitulé "Emcee" voit le jour après 1 an de conception et de peaufinage. Il recueille 8 morceaux, 8 histoires, 8 ambiances.

Factuel (Fabien Saubrement) prête à nouveau son talent et ses oreilles affûtées pour le mixage des pistes et le rendu sonore final. Donc si c'est bon dans votre casque ou vos enceintes, c'est grâce à lui. Il a produit les titres "La Recette" et "Monsieur Rêve".

MC Skywalker prête son talent et son flow hors-pair le temps d'un couplet sur le titre "Monsieur Rêve".

Anthony Bornachot prête son talent et son crayon agile pour la réalisation de la pochette.

MERCI à eux.
Et MERCI à tous les autres qui ont contribué, de près ou de loin, financièrement ou pas, à la conception de cet opus.

Je dédie cet EP à ma zelda, à "ma meuf", comme disent les jeunes.
À mes yeux l'unique et véritable MC.

Hip-hop forever
PEACE

___

credits

released 22 July 2014

___

Textes : Khamsin

Production : Khamsin et Factuel
Pistes 2, 3, 4, 5, 6, 8 créées, samplées et enregistrées par Khamsin
Pistes 1 et 7 créées, composées et enregistrées par Factuel

Mixing et mastering : Factuel

Artwork : Anthony Bornachot
www.legauchergraphic.com

Tous droits réservés / All rights reserved
© Khamsin 2014

___

Pour plus de son, rendez-vous ici :
soundcloud.com/khamsin-1
soundcloud.com/factuel

Et pour aimer avec le pouce en l'air, c'est là :
www.facebook.com/Khamsin1

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

Le Zig Zélé Nantes

Khamsin le Zig Zélé confectionne un hip-hop bancal 100% fait maison, pour toi, ton père, ta mère, tes frères et tes sœurs (oh, oh, ce serait le bonheur).

Inspiré par de nombreux artistes et de nombreuses œuvres, il écrit avec des rimes et produit avec des machines. Tout ça pour que tu puisses écouter avec tes oreilles et bouger avec ta nuque.

Attention : artiste indépendant et autoproduit.
... more

shows

contact / help

Contact Le Zig Zélé

Download help

Track Name: La recette
INTRO

Bien - bien - bienvenue dans ma taverne
Installez-vous, voici la carte sur papier d'écolier
Entre old school et moderne
Entre sérieux et balivernes
L'anglais futile et le français franc du collier
J'ai tablé sur des r'cettes sans concession
Un service net sans procession
Des envolées d'assiettes, là où vous êtes attablés
Les chaises y sont, la table y est
Super, génial ! Allez, j'enfile mon tablier !

COUPLET 1

Eh - eh - eh DJ chauffe la poêle !
J'ai d'jà quelques idées pour foutre les mots à poil
Eh - eh ! Et si on commençait
Par un truc simple : des rimes en fricassée
Laissez-moi mettre les mains dans ma grosse besace en osier
Où s'trouvent les lettres toutes emmêlées
Qu'elles soient crues - stacés, cramées, cuites juste assez
Y'a toujours une recette pour leurs envies pressées
De s'mettre ensemble, de s'mettre en scène avec les cétacés
Quoi qu'il en soit, le cuisinier s'ra jamais agacé
Et s'ra jamais flanqué d'commis aux bras cassés
Je gère l'idée, la découpe, la cuisson
Le service, la caisse et le livre d'or dédicacé
J'suis ambidextre, ou presque, mais surtout multitâche
Et j'évite la tambouille trop épicée
Et les vinaigrettes qui tachent
Pour pas qu'mes convives se fâchent
Ça m'empêche pas d'faire des erreurs
Broyer, brouiller, brûler les lettres de l'alphabet
[Horreur !] Quand j'ai râté mes émincés
Quand j'dois froisser l'papier cuisson que j'vois grimacer
Aucun souci... La sève sera r'cyclée
Portée à ébullition et puis passée pour obtenir un bon bouillon
C'est là la grande vertu du papier brouillon
Fait pour recommencer, fait pour les les paresseux
Jusqu'à c'que les mots paraissent moins embrouillés
Mais eh - eh ! On fait pas une bien bonne omelette sans quelques œufs cassés
Sans qu'la toque du traiteur soit carrément souillée
Eh ! Madame ! Enl'vez donc vos souliers
Ou essuyez-vous les pieds avant d'entrer dans ma cuisine
Avant d'poser vos mocassins sur ma moquette au tissu bien tissé
Avant d'frotter vos fesses à mes vitrines
Et puis allez ! Retournez vous asseoir sur votre fauteuil à la paille bien tressée
Petite coquine, laissez-moi donc bosser
Si vous cherchez les W.C., c'est écrit en toutes lettres : LATRINES

REFRAIN x2

[hip hop, one two]
Well I'll be havin', havin' you
For breakfast, lunch and dinner too
[let's pop into]
The best place on the avenue
With beats and rhymes on the menu

COUPLET 2

Eh - eh ! Cessez d'vous tracasser, la suite arrive...
'tention c'est chaud ! Même pas j'rigole
Après dix bonnes minutes au four, décisives
Un bain bouillant à la casserole
On vous livre un beat bien balancé
Avec une percu fracassante, qui crépite dans la MPC
Avec Factuel on hausse le son pour plus de béchamel
Plus de sauce pour que ça éclabousse de plus belle
Tes papilles papillonnent et tes babines badinent
Ta frimousse kiffe et ta stach-mou s'trémousse
Et pis surtout tes copines hallucinent
Oups !
J'suis l'pic-assiette de la rime travaillée
Même si mon vers a l'pied cassé
J'le considère comme parfait éclopé
Au pas chelou chaloupé
J'lui fais mettre son seul pied dans l'plat
Et prie pour que la r'cette soit pas loupée
Mes mots c'est d'la compote
Et même les pom-pom pas farouches en bouffent
Puis la bouche épatée, entonnent un cantique délicat
Les - les lettres secouent les bras
S'entremêlent entre potes
Le h, le i, le p, le h, le o, le p
Un méli-mélo qui vous réconforte
Et qui vous met l'eau à la bouche
Avant d'frapper un grand coup à la porte
Le h, le i, le p et puis le h, le o, le p
Frissonnent
Te donnent la frite, ketchupée
En bouche le tout résonne et sonne
Comme une douce mélopée
Les ustensiles sont d'bonne facture
Et l'cuisto apprécie car n'en est qu'plus précis
Pour la concoction d'ses confitures
Étalées sur du pain rassis mais pas perdu
Dégusté avec du jazz en jus
Du groove en concassé
Sans oublier l'sel, juste une pincée
Pour finir, mon bic est pâtissier
Je gribouille sur d'la feuille de brick
Et mon bic se casse, a mauvaise mine
J'prends mon pinceau, pis j'badigeonne
Avec quoi ? Bah disons, bah d'la moutarde de Dijon !
Qu'tu sois cossu ou indigent
Godiche ou intelligent
Si t'as plus faim et qu'tu veux esquiver l'indigestion
J'te fais un doggy bag Tupperware
Et tu m'réécouteras plus tard

REFRAIN x2


© Khamsin 2014
Track Name: Le fond la forme
COUPLET 1

Aïe ! ma rime s'est encanaillée
A mis la forme au fond du panier
A fait du fond son nouvel allier
J'ai chopé une arthrose, j'peux pas nier
Mes doigts, mon poignet
Ma rime se change en prose
Blanche et noire mais pas rose
Et mon bic s'est mis à saigner

Vraiment j'deviens fou à lier
Rien qu'à l'idée, Johnny
D'savoir que l'sens a pris l'dessus
Sur ma calligraphie
A gommé pleins et déliés
"J'aurais pas v'nu si seulement j'aurais su"
Le fond a fait des taches et des grumeaux
Et j'peux pas délayer
Le fond a tué son faux jumeau
Mon style est retourné poussière
Et s'est fait balayé

Le sens, ok, mais pas que
Car j'veux pas perdre les couacs
Les quiproquos loufoques et les "quoi que"
Pouvoir troquer mon panier contre un sac
Avec l'aisance (les anses) assez efficace(s)
Pour faire remonter la forme à la surface

Ça y est
Mes mots à nouveau s'mettent à osciller
Entre le sens et puis le son
La forme et puis le fond
Frère et sœur à nouveau réconciliés
Le son ok, mais pas que
Enfin quoi que...

REFRAIN x2

Quoi qu't'en penses Hortense
Tout c'qu'on dit n'a pas d'sens
Tant qu'on y met pas les formes
Du moins un minimum

COUPLET 2

Ouhla ! dis donc, dis-moi, toi, là
Qu'est-ce que tu farfouilles
Avec tes mains sales dans mon sac, andouille ?
Rends-le moi, j'suis ef-fa-ré, donne le la
Cancrelas, que mes mots s'mettent à gazouiller
Et qu'mes doigts s'mettent à trifouiller mon clavier
Note par-ci, échantillon par-là, grosse caisse et caisse claire
Basse grasse et charlet, la combinaison nécessaire
Pour satisfaire mes envies d'vocabulaire

Dans l'fond j'en fait des tonnes
Mais j'suis en forme et même ma voix m'étonne
Mes mots résonnent et mes rimes tonnent
Sur le rimshot qu'est tonitruant
En toute saison, par tous les temps
Hiver printemps été automne
Ma forme sent bon et assaisonne
Le sens qui persévère
Ma forme sent bon et garde les siens
Pendant qu'le tout mitonne

Car j'suis leur cuisinière
Leur père sévère, leur mercenaire
Leur corsaire forcené en mal de mer
Leur partenaire qui les travaille au corps
Pour les voir morcelés mais jamais harcelés
Et au contraire les lettres en veulent encore
Toujours d'accord et elles l'assument
S'exclament en chœur, nympho sur les bords
Gesticulant comme si ensorcelées
Quand j'les chatouille avec ma plume
Brandie au-dessus d'l'enclume
Prête à les marteler

La soupe est prête
Équilibrée, parfaite
Hmm ! c'est délicieux
Enfin quoi que...

REFRAIN x2


© Khamsin 2014
Track Name: Emcee
MC MC voilà son blase
celui qu'on n'met jamais en case
en cage
MC voilà mes phases
pour toi ces vers et leurs messages

MC MC...

Je n'crois pas au Père Noël
pas plus qu'aux chimères
à Dieu ou à ses saints
ou aux mondes parallèles
mais j'crois en ses pensées sincères
j'crois en ses seins
j'crois en nous
j'crois en elle
j'ai foi en elle
je vois en elle
je bois en elle
et elle me rendra fou
jusqu'à la cécité
jusqu'à l'ivresse
c'est fou c'qu'elle est belle
et c'qu'elle peut m'exciter
passionnante, elle m'impressionne
plus que l'Everest
et bien plus que la Tour Eiffel
appétissante, elle m'étonne
c'est le venin qui m'empoisonne
et l'antidote qui me révèle
le sel qui m'assaisonne
la selle qui m'désarçonne
la plume qui me leste
et la beauté qui moleste
elle pourrait faire taire les tempêtes
et faire taire les commères
elle excède mais tempère
elle rassure mais t'inquiète
elle tend vers mon utopie qui perdure
mer bleue et verdure
Prévert, Épicure
c'est ma prose qui s'efforce
c'est ma rime qui persévère
le pivert qui m'perce l'écorce
pis qui m'rend fort et fier
c'est le mur qui m'fait Pierre
c'est la muse qui m'fait dire
son esprit : ma lueur
et j'connais son corps par cœur
j'aime son menton, ses paupières
ses épaules, sa nuque, ses reins
cuisses, mollets et voûtes plantaires
son corps : mon terrain
et sa peau m'donne la chair
de poule
et sans cesse j'la respire
son boul, ses fesses
me rendent taré, me voient faiblir
ses yeux, sa bouche me font rougir
ses courbes me font rugir
son sourire me transperce
au secours, je transpire
j'ai l'doux frisson et l'souffle court
j'vous assure
quand elle murmure des mots d'amour
quand ses doigts courent
sur mes parois cutanées
s'agrippent à mes poignées
m'aimant sans m'épargner
mais c'est pas tout, pardi, bon sang
pardon, j'prends l'temps car c'est mon chant
ma déclaration bouillonnante
alors
sa gestuelle m'enchante
sa façon de parler
sa voix, son rire sans équivoque
tous, tout ça, tout sauf agaçant
j'aime ses idées loufoques et même
ses théorèmes, leurs réciproques
ses pulsions délirantes
et ses extrêmes
ses émotions cent pour cent
s'mêlant aux miennes
car je la sens
son cœur s'affole et mon âme tremble
ses yeux rigolent, les miens exaltent ensemble
en somme, elle est
physiquement intelligente
intellectuellement ravissante
elle a l'sourire ankylosant
calmant mes peurs par kilos, sans
problème me rendant innocent
m'apaise, me r'pose, me recompose
soulage mes ecchymoses
par chance dans mes veines met du sang

ma MC elle a le flow parfait
une diction qui guérit mes maux
et puis des vers diversifiés
un sens profond et de l'argot
là si j'ai l'pinceau, l'encre et l'eau
j'me fais peintre illico
et j'fais d'elle mon modèle
mon motif, ma toile fidèle
mes couleurs, mon chevalet
j'peins son royaume duquel j'suis chevalier
soldat ayant pour bouclier
ses mains, ses yeux, et pour armure notre amour
pour elle je suis poète, chanteur et troubadour
c'est ma musique, douce et ténébreuse
mon amoureuse, ma zelda, volontaire, courageuse
mon héroïne, vénéneuse
donne, donne, que j'en prenne vite, vite
pic, pic, en intraveineuse
au fait, d'la peinture et des mots, j'en ai des seaux
pour sûr, ma MC un enfant
mais aussi ma MC une femme
et si elle veut elle donne l'assaut
l'a pas d'gros bras mais un lasso
un lance-Pierre et un lance-flammes
[bam !] et des lances qui lacèrent
qui coupent tes vivres et tes viscères
[tut tut !] pas touche, bas les pattes, Gadjo
Dilo, dis donc
cette femme c'est moi qui la serre
on a les serrures et les mots clés
les hématomes mais l'Hémoclar
pour la fin d'ce couplet bavard
attends qu'on jette ancre et buvards
enfin, j'vois les vagues et puis l'rivage après la mer
et j'peux t'dire, man
que d'notre navire émane
une puissance animale
qui fissa t'finit mal
écoute ça
en mode hip-hop minimal
une équipe moderne, épique
et pic et colégram
qui piquera une colère dramatique
plus forte et grave que l'choléra
si tu contestes leur idéal
écoute ça

elle les bras et moi les rames
elle la came et moi la cale
moi l'charmeur et elle le charme
elle cobra royal
et elle son mouvement délicat
elle les notes et moi les gammes
elle est l'art, moi j'suis Martial
elle poème, moi ménestrel
moi chaussée, elle macadam
moi l'clochard et elle la belle
moi le vent et elle les flammes
moi l'homme et elle la femme
elle la balle et moi le flingue
elle la folle et moi le dingue
elle l'océan, moi la jungle
elle le fil et moi l'épingle
moi Ulysse, elle Pénélope
moi la fable et elle Ésope
elle fontaine et l'eau et moi
moi l'assoiffé qui la boit
elle la ruche et moi l'abeille
moi à l'ouest et elle soleil
elle et moi
elle et moi
sans l'émoi
pour des mois et des années
j'croise les doigts
sinon j's'rai damné
crois-moi
elle me rend fortuné

MC MC...


© Khamsin 2014
Track Name: Break your neck now
COUPLET 1

Let me hear weird and old sound
That's been lost and then been found
Dug up from under the ground
Pah pah pah po pow

Let me arrange the bass and the drums
Add some Ethopian voice for the fun
Drink a bit of rum, yum-yum, hear the big thumps
Everybody break your motherfuckin' neck now

REFRAIN x2

Break your neck now
Break your neck now
Break your neck -- now

COUPLET 2

I wanna hear the crowd scream
Shout, shout til' you shatter your dreams
Then build 'em again quick, quick
Hear the clock, hurry up, here comes the next tick

Tick-tock, tuck-tuck in your shirt then SHUT UP
Silence in the room, just please CHIN UP
Just please, just nod, just do it now
Everybody move, nobody get hurt now

REFRAIN x2


© Khamsin 2014
Track Name: Il en r'demande
Il en r'demande Albert
Avec force s'efforce de forger l'fer
Depuis qu'sa pomme est rongée par les vers
Depuis qu'il voit le fond d'son verre
Albert veut voir le fond d'l'affaire
Veut décoller sans jamais r'mettre les pieds sur terre
Albert veut d'l'imprévu
Du spontané, du grand, du jamais vu
Fi-fi-fini l'hésitation conventionnelle
Il veut du faux, d'l'erreur, de la bévue
Du bordel, du bruit dehors, du pêle-mêle
Fini la chute libre en avant avec les bras tendus
Albert veut du backflip et des figures inattendues
De l'émotion, du transcendant, du 100% pur jus
Avec la pulpe, le zeste et puis la peau d'l'orange à manger crue
Pour Albert c'était pas prévu c'morceau
Comme dirait Milk Coffee & Sugar
En morceaux, amoché, mal amorcé
C'est la mort, c'est déjà trop tard
Assurément, si Albert a la tête trop près du seau
Et mesure le grand saut sans s'avancer
Si sa dernière lettre est d'jà frappée du sceau
Scellant son lot, l'empêchant d'cadencer
Son existence comme il l'entend : recto verso
Avec de l'encre à gogo, sans gestes convulsés
Sans la peur du ver solitaire, du rouge sang
Sans la peur d'être placé sur le mauvais versant
Albert veut faire de l'imprévu la panacée
Défier l'obtus et le censé
Boire au goulot son panache et
Cracher ses maux pour mieux les prononcer
Sans l'angoisse de la sentence, du verdict et
Sans voir ses vers dictés
Albert veut transformer sa vie en odyssée
Rejoindre l'Académie des Aléas
Crier "ouhla, hélas, hourra", et cetera
Sans retenue héler les fidèles membres de l'équipage
Prendre de l'élan collectivement pour mieux tomber
Inopinément, et pis pour mieux tourner la page
Albert veut du dodu, joufflu, bouffant et du bombé
Il veut gonfler ses lettres, ses phrases, ses frasques
Sortir de route, empruntant sans prévenir les sentiers détournés
Draguant le hasard déroutant et faisant fi du port du casque
Trainant l'allure d'un débutant, la boue collée aux basques
Caressant l'surprenant sur un rythme effréné
Baffant les obstinés bafouant leur destinée cachés derrière un masque
Albert regarde-les ! Tapant des mains tels des primates décérébrés
Contemplant la télé tels des clébards devant l'os à ronger
Hypnotisés par les yeux du python, ses fausses manœuvres
Regarde la foule avaler des couleuvres
Et célébrer n'importe quel navet comme un chef-d'œuvre
Il avait bien raison Jean d'Ormesson
Regarde-les tirer la couette vers eux pour que tu dormes sans
Et après tout tant mieux, ça f'ra plus de frissons
Sans ces paresseux dépressifs
Manquant d'zèle intempestif
Ne sachant apprécier la fantaisie que par soupçons
Et fredonnant les mêmes chansons
Mais tu nous emmerdes Suzanne
Et qu'est-ce 'tu nous chicanes ?!
Tiens, j'paye sa rançon et ses amendes
Albert a pas eu sa ration
D'imprévu
T'entends ? Hein ?!
Albert a pas eu sa ration
Et Albert en r'demande


© Khamsin 2014
Track Name: À l'envers
COUPLET 1

La vie elle est c'qu'elle est
Belle, moche ou farfelue
Fidèle, effilée, bien faite, à la langue bien pendue
Ou rebelle, sans filet, muette et bien vite écourtée
Écoute le baragouin d'un éternel irrésolu

Imagine ta planète plate
Et sans dessus dessous
Imagine le concept fou
Tes baskets en cravate
Tes bras tendus sur les cailloux
Tes tibias ton cou
Et ton cul tes omoplates

À tes parents donne des ordres
À tes enseignants fais la leçon
Mets des amendes aux forces de l'ordre
Et fais-leur cracher l'argent d'la rançon
T'es vieux, t'as rien à perdre
Car en fin d'jeu tu s'ras petit garçon

Puis tu s'ras bébé frêle
Au visage pâle
Aux idées pêle-mêle pures et belles
Et tu périras fier et tel un sage
Pleurant ses dernières perles
Plongé dans l'eau d'une mère sale
Avec un seul cordon ombilical
Et sans rêves ni paroles ni bagatelles

REFRAIN

EH - lève-toi si t'es d'accord
EH - avec les mains d'abord
EH - mon ami fais l'effort
OH - et inverse le décor

EH - les pieds vers les nuages
EH - la tête face au goudron
EH - revois les vieux adages
OH - tes idées font des bonds

COUPLET 2

Lève-toi si t'es d'accord
Avec les mains d'abord
Impec' mec, te voilà à l'envers
Le bon sens découvert
Ton corps en plein essor
Le verlan qui t'taquine
Pas d'vin petit, pas d'cuite mesquine
Et pas d'singes en hiver

Qui d'l'œuf ou la poule ? hein ?!
Pourquoi les mouvements d'foule ?
Pourquoi hier ? pourquoi demain ?
Pourquoi ces questions qui nous soûlent ?
Remets donc tes pensées et ta bouche de travers
Et quand tu jases et tu ripailles prends pas l'dos d'la cullière

Imagine ton monde autrement
Imagine que l'Enfer c'est pas les autres
Pense qu'on nous tue avec tous ces médicaments
Imagine Satan barbu et blanc
Imagine Judas pas là et seulement onze apôtres

La vie elle est c'qu'elle est
Belle, moche ou farfelue
Fais-lui à l'envers
Et fouille ses sens pour trouver l'bon
Construis ton repère absolu
Ton stade et sa tribune
Convoite la fortune mais fuis pas son revers
Tes idées f'ront des bonds

REFRAIN


© Khamsin 2014
Track Name: Monsieur Rêve (feat. MC Skywalker)
COUPLET 1

Tout à fait tranquillement
Monsieur Rêve attend
Que Madame Terreur passe
Et qu'Madame Princesse prenne sa place
Car ici l'monde fait peur
Coincé entre Monsieur Bizarre
Et son frère Bagarreur
Entre Madame Autoritaire et sa sœur Tintamarre
Monsieur Rêve en a marre
D'être déçu, cassé, et au réveil d'être assez mal fichu
Déplié, souillé, débarrassé tel un vulgaire chiffon
Chopant les airs de son voisin d'palier
Monsieur Personne et l'reste des futurs soldats inconnus
Et des quidams sans rêves, noyés, stagnant dans l'siphon
Marre d'avoir son champ d'vision rétréci
Par des œillères et toutes sortes de récits
Un peu trop bruts à son goût
Marre d'être dégouté, mais surtout
De répéter les mêmes chants d'guerre à tue-tête
Les mêmes rengaines hébétées, brassant les mêmes prétextes
Célébrés pendant les mêmes fêtes et les mêmes manifestations
Les mêmes hymnes en manque d'inspiration
Ressassant l'même passé comme une trop vieille chanson
Gravée sur le même disque poussiéreux, qui couine
Tournant en boucle sur la même platine
Prônant les armes et l'sang dans ses sillons
Brandissant la révolution comme concept révolu
Monsieur Rêve n'oublie pas mais tourne la page
Avant qu'il perde la vue
Au risque que Pépé l'patriote enrage
Et qu'Mémé perde ses dents
Monsieur Rêve s'plaît à colorier les visages noir et blanc
Et renouvelle le fond bien naïvement
"Aux sourires, citoyen du monde
Prends la main du voisin et fais une ronde
Dansons, dansons
Que le sang reste dans nos veines
Et qu'il respire une bonne dose d'oxygène"

REFRAIN

Ladies and gentlemen
Madame, monsieur
Listen to what we're sayin'
Et fermez bien les yeux
Je rêve ou quoi ?
Mr Dream
Je rêve ou quoi ?
My boy, you're dreamin'

COUPLET 2

Mais M'sieur Rêve est distrait
Par Monsieur Chatouille
Ras l'bol d'être pris pour un con discret
Monsieur Rêve perd la boule
Crise, craque, crépite, pète un câble
Et d'vient vite irritable
À l'humeur délétère
Et s'attaque à ses congénères
Couche avec Madame Prudente
Madame Sage, Madame Collet-Monté
Et plante ses visions les plus délirantes
En passe de dev'nir vite vite irrité
Il n'compte pas s'arrêter là
Il a Monsieur Bruit a ses côtés
Pour briser M'sieur Silence
Et Monsieur Non pour l'dire à Madame Oui
En totale impertinence
Il quitte Madame Boulot
Pour boire la goutte au goulot
Avec Mesdames Bonheur, Tout-Va-Bien et Boute-En-Train
Mais traîne des boulets : Messieurs Méli-Mélo
Malin, Lent, Petit, Maladroit, Étourdi et Parfait
Et d'autres qu'il force à picoler et déclarer forfait
Mais M'sieur Rêve est soûlé, se r'trouve la tête sous l'eau
À avaler les mauvaises vannes d'un Monsieur Rigolo
Il s'encanaille et fricote avec Messieurs Mal-Poli
Sale et Farfelu
Monsieur Rêve s'énerve à nouveau car trop bu
S'transforme en fripouille absolue
S'en va gifler Monsieur Costaud
Couper l'sifflet d'Monsieur Bavard
Madame Pourquoi il l'a pas fait plus tôt ?
Bonne question, Madame Je-Sais-Tout
Aïe ! Monsieur Rêve d'vient cauchemard
Fait fondre Monsieur Neige, épate tes potes
Et casse les pattes de Madame Acrobate
Fesse Madame Chipie et n'y va pas d'main morte
Oh les belles miches rouge écarlate !
Sur ce, M'sieur Rêve se couche et claque la porte

REFRAIN

COUPLET 3

I had a dream that turned into a nightmare
I fit the job description, but the competition is an affliction
I work from 8 to 6, 1h50 of traffic
So 6 to 8 and 20 minutes to microwave my dish between shifts
And arrive home exhausted, transferring from my desk to my queen sized mattress
Lying by my queen’s side
Trying to recover in the midst of pillows and covers
FALL asleep, because the machine is tired…
You need to be fresh for your appointment in the morning
You’ll get them tomorrow, forget them for now
Enjoy the comfort of your couch & the warmth of your house
To hell with the briefcase, the boss & the office
The coffee cups, the parking tickets & the economics
The secretary’s thighs and her eyes…
Oh my! I find it hard to remember my wife at times
But life’s a bitch at times!
Well at least i have a job of mine
Even though I dream of resigning
Confining myself in the Fiji islands
Enjoying the silence instead of the elevator talks and the sounds of the sirens outside and...
What would happen if i just shut my eye lids and let it all flow like Poseidon?
… I wake up to find myself alone in a bunk bed
Still drunk and shit… I’m single, unemployed and living in my parents basement
I feel sick, direction the sink, to wipe the dust out of my eyes, that’s it…
Tonight’s the night where the sand fairy dies…


© Khamsin 2014
Track Name: Alphabet (bonus track)
A pparemment les jeunes parlent plus français correctement, mais qu'est-ce que c'est qu'ces
B bêtises ?! Eh j't'en foutrais, moi, des foutaises pareilles
C c'est la crise, quoi qu'il en soit, Robert s'endort sur Larousse et attend qu'on l'réveille
D décidément ma langue évolue bien trop rapidement sans être validée, voilà c'est ça l'idée, je sais qu'c'est pas l'idéal
E euh, j'dirais qu'les jeunes, plus avares, préfèrent Pascal, moins bavard, mais du coup les mots s'font la malle, eh
F faudrait faire kek'chose, pour les (L)ettres et (L)'avoir, car voyez-vous, j'en oublie presque les "L"
G j'ai, j'ai, j'ai la coupe soufflée, enfin... j'ai le souffle coupé et les formules qui s'emmêlent
H ha ha ha ! les pieds d'mes vers perdent les syllabes, j'crie aux sandales, mon discours est hâch-hâch-hâché, quel gâch -
I il faut vous dire monsieur que chez ces gens-là, on ne badinait pas avec la rime, la faute à qui ? La faute au
J gigantesque Jacques, dont l'nom m'a piqué le "L", la faute à Georges qu'a brassé l'verbe dans tous les 'sens'
K catastrophe, on a égaré les règles, maintenant la virgule en pince pour l'apostrophe, et mince ! Le
L ce grand guignol, s'est travesti et s'est mis à rire comme une folle : LOL
M le chétif, le chéri à sa môman, s'est fait dragué par Chedid pour chanter l'complexe du cornflakes, moi je dis
N O-N, non, non, rendez-moi les lettres, au moins le N, qu'on puisse enlever la haine postée à côté du F
O oh mon Dieu ! il a fallu qu'tu mettes ton grain d'sel dans notre tour de Babel, pour que tu t'gardes ton paradis, mais quelle
P p-p-plaie, entre la peste et l'choléra, mais s'il te p-p-plaît, regarde ma colère a ralenti : le khamsin, la bise puis le zef
et t'as au -
Q - cune idée de c'qu'ont subi nos phrases pendant tout c'temps, mais je suis le vent, je n'manque pas d' -
R air, et les lettres, en se soulevant, ont modelé ma nouvelle aire de jeu
S est-ce que vous m'entendez, grands benêts et petits vieux ? C'est pas si
T t-terrible, en fait notre langue, pour la défendre et l'affûter, faut juste la pratiquer
pour les idiots et les pas très fûtés, les consp -
U - és, qu'ont pas encore tiqué, tant pis, vous prendrez l'prochain
V v-véhicule, le prochain train, vous raccrocherez le double vé du
W - wa-wagon, vous réviserez votre alphabet, avec ou sans aide
X, Y, Z


© Khamsin 2014