EP#1 - Troubatrouvère

by Khamsin

supported by
/
  • Immediate download of 5-track album in the high-quality format of your choice (MP3, FLAC, and more). Paying supporters also get unlimited mobile access using the free Bandcamp listening app.

    Ce 1er EP est désormais gratuit !
    C'est cadeau.

     name your price

     

1.
2.
3.
4.
03:13
5.

about

This 1st EP is the result of a collaboration between Hausbaus (producer, beatmaker, sound designer) and Khamsin (MC).
More to come soon...

credits

released 09 September 2013
Tracks 1, 2 and 5 written, sampled and recorded by Khamsin.
Tracks 3 and 4 written by Khamsin, composed and recorded by Hausbaus.
All tracks produced, mixed and mastered by Hausbaus.

All rights reserved.
© Khamsin 2013

For more, click the following links:
soundcloud.com/hausbaus
soundcloud.com/khamsin-1

Facebook: www.facebook.com/Khamsin1

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist
Track Name: Troubatrouvère
Écoutez-moi, je suis le troubadour
le roi d'la panure
du mot qui dore
arrête ton four
eh! ben hur!
arrête ton char
tu chavires car toujours j'te charrie
j'suis l'bouffon d'la cour
à l'humour qui fait fuir les aveugles
pour mieux qu'les sourds accourent
et les muets beuglent
à court de jeu d'mots, jamais
paraît même que les cons m'aiment
dans mes chansons "tout à l'ego"
go gadget aux mots gras et gros
qui froissent la taule et brassent ta piaule
eh! j'suis l'saligaud, aux drôles de grolles
qui fera tout pour qu'la foule porte plainte contre M
ou contre X, peu importe
qu'est-ce qu'on risque
à part la porte ?
ou une autre forme de punition
un texte pas fini
ou la définition après l'astérisque ?
parce que les jeunes et la rime en péril
je stocke mes mots dans des barils
des bouts d'phrases sur mon chariot
prends-moi pour un débile
et tu peux même me contrarier
y a pas d'barrière, a contrario
j'suis l'charlot rigolo un peu sénile
et mille idées en tête, dans mon monde égaré
l'air effaré, j'ai la berlue, t'as vu
et mon chariot j'en fais des caisses
sans savoir où j'les ai garées
hurluberlu sans pareille
apparemment sans appareil
à gaufrette, quiche ou raclette
donc pas d'quoi tous vous accueillir
dans ma tanière où tout t'fait rire
où rien n'se paye, même pas les dettes
si t'as pas froid aux yeux mais à la tête
mets ta fourrure
et passe la porte, y a pas d'serrure
bienvenue chez moi
si y a personne, repasse - passe me voir plus tard
en pousse-pousse ou en scooter
y a pas d'souc', si tu m'cherches
tu vas m'trouver, je suis trouvère.

© Khamsin 2013
Track Name: Brand New Toys
Alright I think I don't need that new tie
Cause I don't need a job, I need a freakin' standby
To do the grown-up while I go back to bein' a child

I wanna hop hop in the alleys of a toyshop
Like I jump over the hurdles
Gimme action figures and gimme Ninja Turtles
The Playmobil pirate boat and a head-bobbing tortoise
Now I wanna make noise with my brand new toys
Wanna laugh out loud, for real, innocently
Before my voice breaks and leaves me with a more wheezy
I want my mom to cut my steaks in really tiny, little pieces
Easy, peasy, lemon, squeezy

Now I cut me a slice of my birthday pie cause it's exquisite
Not to be impolite with my guests but because I wanna eat it
Guess what, childhood is exclusive
I pity those who are too old, who are too bald
Those who control, with intent to deceive
Emotionally abusive, all but beauty, all but witty
Let me attempt to receive easy, petty, positive thoughts in my brain
Let me feed 'em with whole grain
Let me frolic on the Cypress Hill, I'm insane in the membrane

Let me be king of my realm, owner of my land
Let me not give a damn and let me make funny faces while I can
Let me hate you with my Action Man
See I - ho, possess a G.I. - Joe
Let me destroy you with my Lego
My toys are lethal, estoy medio loco en el coco
So so, here's my reco-mmendation
You'll miss it, if you live it, the wrong way
Don't forget it, do not listen to what they say
Cause it's absolute aberration

If I lose my brand new toys... shame
But I'll build me new ones and play a brand new game
And I will stay the same
As I'll have my name, as I'll have rhythm
As I'll have my keyboard plugged in Reason
Plus my sampling music station
For infinite creation
Just like a child, I'll have to use words
And imagination.

© Khamsin 2013
Track Name: L'insatisfait
COUPLET 1

Alors, alors, il faut qu'j'me lève à l'heure
alors, même aux aurores ma raison meurt
je sais pas c'que j'dois faire
allô la maison mère ?!
alors j'ouvre une paupière, jette l'oeil dehors
et pour cinq minutes me rendors
ha! ha! ha! le radio-réveil est tout fier
il sifflera une troisième fois, foutue fanfare
tout comme ce fichu RER
pressé d'me voir fâché au quai gare Saint-Lazare
alors, alors, j'suis d'jà froissé
au moment où j'repousse le drap
et en plus des quatre fers
j'me r'trouve la nouille à l'air
mais où est l'bas d'mon pyjama ?!
j'ai ma mâchoire qui s'serre
au sortir de ma tour
j'connais l'parcours
et dans les couloirs j'erre
je zigzague et j'exagère
pas
j'ai l'humeur à bout d'souffle
j'suis d'jà brouillé avec mes pieds
depuis qu'au pied du lit j'voulais
enfiler autre chose que mes pantoufles

COUPLET 2

Miam! miam! voilà qu'j'bafouille, aïe!
et mes entrailles gargouillent
j'suis fier et pâle et j'ai la dalle
et mes amygdales me chatouillent
deux biscottes : ça m'va pas
café grand-mère : non plus
noir et serré ? je sais pas
je sais plus, j'ai jamais su
et j'suis pas rassuré
avec mon col de pull serré
souvent offusqué, ulcéré
et j'suis pas sûr qu'y ait pas
deux poids, deux mesures et pas
et pas d'justice, surtout si tu pèses pas
tant pis, j'vis avec ça
et puis d'toute façon
j'me suis jamais trop fait d'illusions
jamais content en conclusion
avec mon sort, injecté d'force
en perfusion, dans mon corps
j'hésite encore, et toujours
de peur d'être agacé
entre coïter et faire l'amour
entre m'indigner et faire le mort
entre la coop' et Carrefour
entre la faune, la flore
entre deux bouts et un ceau-mor
entre debout et assis
entre pêche et cassis
entre récent et dépassé
entre Barbès et Passy
entre entier et concassé
entre moi-même et mon posse
entre les Bee et les Fu gees
entre tartines et Frosties
entre insoucieux et indécis
même pas entre deux chaises
entre deux miettes de pain rassis
ramassées à la fin du p'tit déj

COUPLET 3

Tous, tous un tas d'insatisfaits
tous un tas d'ingrats
y a tant d'info et tant d'gras
qu'j'en viens à saturer
y a tant d'"faudrait" et tant d'faux pas
tant d'plaies et tant d'dégâts
qu'j'en viens à suturer
ma feuille que j'fais que d'raturer
j'arrive même plus à obtenir un récit structuré
j'suis grognon, alors que j'passe sous place de grève
j'suis pas satisfait, ni d'ma pomme, ni d'son trognon
ni d'Adam ni d'Eve
et si j'fais la somme de mes rêves
y en a pas un qui tient la route
pas un qui m'tient à cœur, pas un qui m'soulève
pas un qui m'met sur l'bon ch'min
malgré la bonne humeur dans l'canard du matin
au sortir du métro
j'connais l'parcours
par cœur jusqu'au bureau
et dans les couloirs tous les jours
je zigzague et j'exagère
pas
"le travail c'est la santé"
pour moi pas tout à fait
j'veux pas du tout taffer
pis j'suis pas satisfait
certains m'disent : "tu verras, on s'y fait
et faut s'y faire"
mais Lucifer grogne et mamie vocifère
et mon voisin cogne parce que mes ébats sont bruyants
et tapageurs, qu'ils font débat du haut en bas du bâtiment
la banque a pas sa prime : déprime
le client n'est pas roi : désarroi
déjà roi... NTM sortez d'ma rime !
les requins s'noient car plus d'proie
plus d'boulot, la boucle est bouclée
l'système a la tête sous l'eau
et j'suis pas l'seul, apparemment
à penser qu'la radio nous ment
à force de journeaux déprimants
la populasse est bien déçue
donc ça défile dans les rues
ça réfute sans arrêt
les plaintes et le raffut
pourquoi Findus est sans arrêtes ?
pourquoi mon fut me fait la tête ?
pourquoi mon fût fuit ?
parce que ça suffit
d'un air passif, las et bête
j'examine le programme télé, qu'est laid
faut que j'sélectionne mais rien n'me plaît
sur ces entrefaites, j'enchaîne les entrechats
et sans tricher, sans prier mais sans pécher
au fond d'mon pieux j'vais jouer l'pacha
et parler charabia, j'peux pas m'en empêcher
et entre nous, j'suis toujours pas béat
mais le sommeil, paraît-il, est réparateur
alors, alors, demain il faut qu'j'me lève à l'heure
alors...

© Khamsin 2013
Track Name: Hip-Hop
What follows is part of my very own definition of hip-hop
One time, two times, three times... it don't stop
Show me where the drums at

Enter the music shop, son, jazz or soul department, pick up a tape
Start listening, you'll get a vision of hip hop quite in a tip top shape
That's right, everybody in the spot, one time
Take the perfect rhythm and you'll get the perfect rhyme
Find a fine turntablist to make your tune go backwards
Then add the most ludicrous lyrics for the best record awards


I'm zen again, welcome aboard, bored citizens, discover the new style
Don't know if my vocal chords will score again, the level of tension's high
Hi! hi! hi there! What up my nigg... Wait, stop, I'm white
I cannot be some sort of copycat, can I? So, what up my whiteys?
There, it's better, doesn't sound racist at all, alrighty
I feel almighty, already, oh really?! Yes, affirmative my friend
I ain't got the "affirmative action" lyrics performed by The Firm
But I defend a noble cause, in the name of nonsense in a song
If you think that it's pretentious then you're wrong
Wrong a hundred times, judging by the relevance of the next rhyme
What I say makes perfect sense, it's passionate, committed and prime
Look: Quicktime, player, football, grass, grime... stench
Okay, pardon my French
I'm gonna have to try to make amends
After all the words are under my command
Now let's sing the chorus like a man


CHORUS

This is HIP HOP, when you try to be yourself
This is HIP HOP, when you have records on your shelf
This is HIP HOP, tellin' stories of your own
This is HIP HOP, when scribblin' paper is your home

This is HIP HOP, when you try to be yourself
And when you blow the dust off the records on your shelf
This is HIP HOP, tellin' stories of your own
This is HIP HOP, this is hip hop


Alright, now you're hip-hop, when you're a dedicated zealot
Of Elvis, Nina, Louis, and pease porridge in the pot
Whether it's two, three, nine, or a hundred years old
Still shakin' your head on A Tribe Called Quest and De La Soul
From the soul, black medallion, no gold
Hangin' out with friends and sippin' juice on ice - cold
You find truth diggin' in the crates
So deep that it creates a swallow hole
Just like the groove on your vinyls' B face
Steppin' up the pace and speedin' up your rock-n-roll
It's time for quality control
Movin' fingers on the poor quality console
Perfectin' the tune, before the record's all sold out
Ouch !
You're prone to deadly doubts so end up on your couch
But you have to know it's never perfect as you wish
And you don't have the mellifluous voice of Chali 2na fish
So you give it up before you finish it, you wash your dish
And fall asleep, feelin' ashamed, cause it's only sevenish

CHORUS

HIP HOP, do your best and be yourself
This is HIP HOP, when you have records on your shelf
This is HIP HOP, tellin' stories of your own
This is HIP HOP, when scribblin' paper is your home

This is HIP HOP, when you're modest and you're honest
HIP HOP, when you're a never restin' artist
HIP HOP, livin' stories with a big zest
HIP HOP, listenin' to hip hop

© Khamsin 2013
Track Name: J'apprends à dessiner
Au début j'ai le crayon lancinant
faut croire que j'ai l'trait lent
en dessinant
j'fais des gestes hallucinants
j'trace mes rêves dans l'vide
enfant naïf et intrépide
avec des mouvements timides
bruts, saccadés, trépidants
et puis j'trippe en noir et blanc
j'fais des portraits déridants
d'mes parents, et j'esquisse l'amour sans sexe
sans complexe, rien à cirer car
de ma feuille j'suis résident
disciple dissident du Génie avant l'vizir Jafar
de l'image avant le texte
eh ouais ! j'apprends à dessiner
avant d'apprendre à décider
j'croque des sourires et des dents
sans visage
car pour le réel j'ai pas l'âge
en attendant d'avoir la gomme
j'ai que l'crayon entre les doigts
en attendant d'être un homme
j'suis candide et maladroit
mais j'ai l'temps avec moi
et j'rêve en couleurs, mon frère
sans la peur au bide et dans ma tête mes formes s'avèrent être
entre le trait sec de l'architecte
et le saxo d'Archie Shepp
eh minute, papillon !
tiens, prends mon crayon
et dessine-moi un mouton

J'ai la gomme consciente mais souriante
j'ai la gomme à moitié mâchée
et l'ciboulot ébouriffé
le caoutchouc ramollo
mais rien n'y fait
j'ai la gomme pas contente
ado rebelle
ado-laissant d'côté
mes rêves d'enfant fidèle
la tête dans la télé
j'efface mes rêves de môme taré
j'me targue de mes ébauches
qui composent une source tarie
car la gomme et l'vent fauchent
et bêtement je souris

j'ai le pinceau
l'encre et l'eau
et tout coule à l'envers
les capri-ces c'est fini
ma prose est rongée par les vers
et mon âge défini
la vingtaine et des poussières
ma palette est folle et ses couleurs éclairent
pas mon génie, nan ! mais les yeux du vizir
tapi dans l'contre-jour, prêt à surgir
pour l'instant je peins, donc je suis
pour l'instant je peins, serein
parce que demain c'est loin

À présent j'ai la mine de plomb
droite comme un soldat
à présent j'examine avec aplomb
l'étiquette sur mes sodas
et les mots d'mes chansons
d'une carrière qui par un échec se solda
vizir avec valise, j'utilise des codes
à tout-va, et pour mes odes je parle en morse
j'amorce mais j'suis déjà plus à la mode
mon âme saigne, un hameçon au derrière
la pêche au bar
sous la mer
ça mord sec
ça s'morfond
mes dessins sont trop précis
par pitié, ma mine s'est trop précipitée
mon pessimisme trop tôt suscité
fini Benni et ses satires
fini Huckleberry Finn, rêves et aventures
au bord du Mississippi
maintenant, à vrai dire, et pour sûr
c'est récépissés
quittances, recettes et Jésus ressuscité
et mille autres sornettes
mais bon sang, dessine
et laisse-les pisser

J'ai la feuille canson
mais j'perds les fibres
cantonné dans mes chaussons
j'me prends à chantonner
des notes en équilibre
mais j'ai les mauvaises chansons
j'ai la voix ridée, la peau cassée
que j'paierai quand j'aurai trépassé
avec des fleurs, et du bois dans mon fossé
agacé et engoncé
dans mes pantoufles du passé

j'ai les pastels
mais j'ai plus les idées
j'suis vieux et frêle
et sur l'alcool et l'art
j'ai pas lésiné
j'suis seul et résigné
quand j'repense à mes débuts
quand j'dessinais debout
le crayon jamais repu
brûlant la chandelle par les deux bouts
avant qu'ma silhouette saute le pas
et qu'mes dessins soient en sépia

Eh tu sais quoi sinon ?!
dessine-moi un mouton
avec tout l'reste du troupeau
attroupé à tout prix
voulant choper l'dernier bateau
rattraper l'dernier taxi
troquer la vie contre le couperet
j'suis pas à un couplet près et
pas loin d'la colline des cyprès
t'as du toupet, Faucheuse, vizir, faussaire
d'avoir tout pris mais rien compris
mais mis au piquet, j'suis reposé, et fier

Tantôt ravis, tantôt déçus
mes dessins veulent se dandiner
j'affiche, déchire ou r'passe dessus
bref, j'apprends à dessiner.

© Khamsin 2013